trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons)
Continental Cup J3 Match 6 : Victoire et qualification.
 
Pour ce dernier match du tournoi les donnes sont simples. Victoire de Rouen cest Rouen et Tychy qualifis, Victoire de Soligorsk par moins de trois buts dcart cest Rouen et Soligorsk qui se qualifient, victoire de Soligorsk avec plus de trois buts dcart cest Soligorsk et Tychy qui passent. Mais peu importe Rouen veut gagner sur son glaon.
 
Rouen - L'le Lacroix, Hockey Hebdo Sylvain Lefebvre le 23/11/2015 23:30
Rouen prend l’avantage.

Pas de round d’observation, les deux formations entament plein pot la rencontre et il ne faut attendre que 31 secondes pour voir le premier tir par Coulombe qui suit le premier pugilat entre Labelle et Karabanov. Le ton est donné. Le jeu est rapide et intense et, sur un face-off gagné en zone offensive, Karabanov oblige Sabourin à s’employer (02.02).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons) - Continental Cup J3 Match 6 : Victoire et qualification.
Photographe : Marine Romain
Les Biélorusses sont très agressifs sur le puck et les mises en échecs sont très appuyées. Konttinen va faire lever la foule lorsqu’il prend le palet derrière son but, traverse toute la patinoire et va tirer du revers qui n’inquiète pas Malyutin (04.28). Le match a du mal à se lancer et reste les défenseurs prenant le dessus sur les attaquants. On est à mi-match et aucune des deux formations ne prend le dessus. Une supériorité numérique est offerte aux hommes de l’Est européen et seul Andrushenko titille Sabourin qui dévie le shoot de la botte (10.05).
C’est au tour de Rouen d’être dangereux, Krog, sur la gauche, trouve Dame-Malka dans l’axe à la bleue, son puissant lancer est légèrement dévié par Labelle mais le palet passe juste au-dessus (12.52). Rouen va encore taper à la porte de Malyutin. Au départ, un gros travail de Guenette derrière la cage, donne dans le slot à Y. Treille qui, à bout portant, bute sur le gardien biélorusse (13.23). Rouen prend un léger ascendant sur la rencontre mais reste sous la menace des contres extrêmement rapides de Soligorsk. Un palet perdu en zone défensive rouennaise donne une bonne occasion de but que Chupris ne peut convertir Sabourin déviant la rondelle (14.01).
Très en vue, Guenette, sur le côté gauche, trouve Guillemain dans l’axe mais son tir passe juste à côté du poteau gauche (16.35). On change les acteurs pour une même action, Krog, sur le côté gauche, donne à Manavian pour, cette fois, juste à côté du poteau droit (18.16).
Un coup à droite, un coup à gauche, reste au fond. L’action  suivante sera la bonne. Lamperier s’échappe encore sur la gauche, sert, lancé dans l’axe et à la bleue, Guillemain qui arrive plein pot son tir puissant transperce la muraille Malyutin (19.11 / 1-0 / Guillemain ass. Lamperier).
Le dernier mot revient à Demkov qui, sur la droite, met Sabourin à contribution qui dévie de la crosse (19.48).
 
Un tiers très équilibré, intense et très engagé physiquement et, si ce sont les Dragons qui ont pris l’avantage au score en fin de tiers, les jeux ne sont pas fait, loin de là. L’équation des Biélorusses reste la même, gagner cette rencontre mais avec 20 minutes de moins
 
Tirs : Rouen 11 – Soligorsk 6 / Face-off : Rouen 16 / Soligorsk 10

 

 
Stérile en but.
 
Soligorsk est le premier à se mettre en action par Levko qui s’infiltre dans la défensive normande mais manque complètement son tir qui est sans danger pour Sabourin (20.12). C’est ensuite Labelle qui va travailler fort dans la bande pour extirper la rondelle et servir Coulombe qui ne peut reprendre (20.25). Un face-off gagné par Soligorsk en zone offensive permet à Demkov d’adresser un tir soudain qui fait vaciller Sabourin (20.36).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons) - Continental Cup J3 Match 6 : Victoire et qualification.
Photographe : Marine Romain
Soligorsk tente toujours et se montre présent sur Sabourin qui doit dévier du bouclier un nouvel essai de Karabanov (22.12). C’est avec un quatre contre trois que Rouen va être très menaçant, c’est d’abord Chiakiachvili qui bute sur Malyutin (24.00) puis par Arrossamena qui, dans le slot, bien servi par Krog, ne trouve que Malyutin qui dévie (24.22). Le jeu est alerte et va d’un but a l’autre mais ce sont les gardiens qui sont en verve. Guenette, dans le slot, permet à Malyutin de briller de nouveau (25.08).
Le gardien biélorusse reste chaud sur un essai de Raux à la bleue (26.42) et sur le bon tir de Thinel (27.22). C’est au tour de Soligorsk d’être en action par Stanevich qui, sitôt la bleue franchie, envoie un lourd lancer qui passe au ras du poteau gauche (28.49). Une supériorité rouennaise à Thinel (30.28) et à S. Treille (31.23) inquiète Malyutin mais sans le mettre en réel danger. Ensuite, Soligorsk est lui aussi en avantage numérique et va profiter pour secouer Sabourin.
Durnov voit son tir repousser une première fois de la crosse par Sabourin (33.05) avant de nouveau de donner des sueurs froides au gardien des Dragons en voyant le puck frôler son poteau gauche (34.28). La plus grosse occasion est à l’actif des Rouennais, Chakiachvili adresse, de la bleue légèrement sur la gauche, un lourd lancer que Krog, sur la trajectoire, dévie, le puck heurte la transversale (34.57).
Encore une supériorité au bénéfice des Biélorusses qui, même s’ils manient bien la rondelle, ne se montrent dangereux que par Kambovich mais Sabourin dévie de la crosse (36.45). Les dernières minutes ne sont que bataille dans la neutre et pour la conquête du palet sans que les gardiens ne soient mis à contribution.
 
Tirs : Rouen 11 – Soligorsk 8 / Face-off : Rouen 18 / Soligorsk 5
 
Un tiers que les Rouennais ont quelque peu dominé, sur les tirs, les face-off et dans le nombre d’occasions. C’est bien connu, la meilleure défense c’est l’attaque, seuls les tremblements de filets n’auront manqué pas dans ce tiers

 

Rouen contrôle.
 
Le contrat pour les Biélorusses restent le même, marquer deux buts sans en prendre dans ces vingt dernières minutes pour se qualifier. La supériorité en début de tiers peut permettre à Soligorsk de recoller au score. Usenko pense y parvenir mais Sabourin reste impérial avec une mitaine ferme (41.15). Durnov, lui, et toujours en supériorité, constate que la botte de Sabourin est solide (42.05).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons) - Continental Cup J3 Match 6 : Victoire et qualification.
Photographe : Marine Romain
Revenu à égalité en joueurs, Rouen va porter le danger sur Malyutin. Thinel, idéalement placé, voit une cage ouverte devant lui et se dit que le but sera pour lui mais un défenseur va l'en priver en commettant une faute (44.12). Sur le jeu de puissance qui suit, c’est Chakiachvili qui décale Guenette mais le gardien est à la parade (44.33). Soligorsk ne baisse pas les bras et Chupris met Sabourin à forte contribution (46.33). Ne tenant pas à voir revenir les Biélorusses au score, Rouen se montre plus pressant sans trouver la faille mais oblige ses adversaires à se mettre à la faute.
Cela donne un cinq contre trois mais seul Krog, à la bleue, envoie un puissant lancer que Malyutin repousse comme il peut (50.09). Même si les filets ne tremblent pas le match par son intensité est très agréable à regarder. Le temps file très vite, trop vite pour Soligorsk qui remet la marche en avant. Sushko, à la bleue, voit son tir  puissant et vicieux passer juste à côté (53.10). Demkov, en angle fermé, bute sur Sabourin, vigilant (53.48). Rouen subit sans dommage. Une erreur de relance de Sabourin donne à Malinovsky l’occasion d’égaliser mais il manque l’immanquable (55.52).
Le temps s’egraine, il ne reste plus grand-chose et les Biélorusses sentent bien que la victoire va leur échapper. On entre dans l’ultime minute et Kambovich fait le tour de la cage de Sabourin mais celui-ci ferme la porte et bloque son poteau gauche (59.01). A 59.16, Soligorsk prend un temps mort et sort son gardien, un peu tard pour marquer deux buts. Malgré ce coup de poker, Rouen reste solide et la sirène retentit, signifiant la fin de la rencontre.
 
Tirs : Rouen 7 – Soligorsk 6 / Face-off : Rouen 11 / Soligorsk 10
 

Rouen remporte cette rencontre et leur troisième succès en autant de rencontres. Il est frustrant que cette rencontre, de très bonne qualité, accouche d’un score aussi petit avec seulement une seule unité. Rouen, en se qualifiant, élimine du coup leur adversaire du soir. Soligorsk sort non pas par la défaite de ce soir mais par leur défaite de la veille face à Tychy alors que leur place pour cette finale était largement à leur portée. Rouen jouera cette finale du 8 au 10 janvier 2016 dans un lieu encore a définir. Il va falloir songer à récupérer pour recevoir Dijon, ce mardi, pour le compte des demi-finales aller de la Coupe de la Ligue.  
 
Meilleur joueur : Rouen, Guenette #11 / Soligorsk, Malyutin #35
 
 
Retrouvez les tableaux des résultats et du classement sur le lien ci-dessous



 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Ractions sur l'article
 
Gondra a critle 24/11/2015 11:03  
"Il va falloir songer rcuprer pour recevoir Dijon ce mardi pour le compte du 1/4 de final aller de la coupe de la ligue"

il s'agit de la 1/2 finale aller
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...