trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Division 2
D2 - Retour sur un week-end très particulier
 
L'actualité ne penche pas vraiment pour la pratique du hockey mais en vain la 4ème journée de championnat a été lancée avec seulement une seule rencontre voici ce qu'en pense notre chroniqueur D2.
 
Média Sports Loisirs - Hockey Hebdo, Hockey Hebdo La rédaction / Patrick Poitrineau le 26/10/2020 à 11:30
Retour de Week-End (très) maigrichon de D2
4ème journée
 
Avant d'entamer notre retour sur un week-end qui sera forcément court, nous nous sommes permis cette digression qu'inspire une saison sous influence covid.
 
La D2 est une sorte, comme le dit une expression consacrée, d'auberge espagnole où l'on trouve des niveaux et des objectifs bien différents. D'ailleurs la seule affiche proposée ce week-end en est un peu l'illustration.
 
Certains clubs ont voulu se donner les moyens de jouer les premiers rôles et s'entrouvrir ainsi les portes de la division supérieure. D'autres veulent avant tout assurer leur pérennité  en D2.
Pour certains, qui sont des réserves plus ou moins officielles de clubs de divisions supérieures, le rôle formateur est essentiel. Il leur faut alors accorder la performance avec les moyens dont ils disposent. Et si possible faire mieux encore afin de nous gratifier de quelques exploits qui ravissent leurs supporters et désespèrent les pronostiqueurs.
A ce jeu et fort logiquement les premiers nommés sont les locomotives de la division avec la ferveur du public qui vient en soutien  et même s'ils n'arrivent pas toujours à leur fin c'est à dire le titre et la montée.
Pourtant cette année cela pourrait être remis en question car le retour à l'investissement, si l'on peut dire, risque d'être contrarié. Pas ou très peu de public, des partenaires plus frileux et voilà des trésoreries d'autant plus sur le fil du rasoir. Nous ne sommes pas bien sûr dans le secret des bureaux des clubs de D2 mais on ne peut s'empêcher de craindre que ceux qui ont voulu particulièrement faire montre d'ambition aient un retour de bâton que n'auront peut être pas ceux qui ont joué la prudence. Nous en convenons, on est là dans les hypothèses mais partis dans une saison très particulière toutes les craintes sont envisageables.
On peut dès lors penser que les clubs les plus formateurs, ayant le vivier de joueurs locaux le plus fourni, disposeront probablement des meilleurs atouts pour traverser cette année de tous les dangers sans mettre en péril leur viabilité.
 

 
Entre parenthèse ( ) le rappelle des pourcentages annoncés
 
Groupe A :
Tour d'horizon vite fait ; toutes les rencontres ont été reportées
 
 
Groupe B :
Une seule rencontre a pu se jouer. Voilà qui nous permet de consacrer un peu plus de temps pour analyser les deux équipes concernées.
Colmar 1 - 6 Morzine-Avoriaz (40-60) :
Sans surprise les savoyards se sont rattrapés en partie de leur déconvenue face à Villard de Lans samedi dernier. Les alsaciens qui entament leur 2ème saison à ce niveau sont encore un peu tendres face à une équipe comme les Pingouins. Nos  colmariens s'appuient beaucoup sur le pôle formation alsacien avec bon nombre de jeunes espoirs de Strasbourg et Mulhouse. C'est aussi le cas pour les savoyards qui se reposent également sur leur école de formation très performante. Mais alors que ces derniers l'ont enrichi de joueurs d'expériences, notamment étrangers, l'effectif haut-rhinois est composé à près de 80% de jeunes joueurs (23 joueurs sur 31 si on se fit à la liste publiée sur élite prospect sont nés après 2000) avec à priori un turnover suivant les dispositions de ces jeunes. Cette différence de maturité se reflète sans surprise dans le score de la rencontre. Les objectifs des 2 équipes dans cette compétition ne sont pas tout à fait les mêmes. Reste à savoir si le championnat pourra, lui, tenir ses objectifs : couronner un champion et délivrer un accessit en division supérieure.
 
Dans un classement qui ne veut plus guère dire grand chose les alpins remontent à la 2ème place  derrière leur vainqueur de la semaine dernière et Colmar se classant 6ème. Ils se retrouvent dans le club très fermé de ceux qui ont participé à 3 rencontres, tous du groupe B en l'occurrence. A noter dans cette même poule que Toulouse Blagnac qui ferme le classement à la dernière place est la seule équipe à n'avoir joué aucun match alors qu'ils sont 2 dans ce cas dans le groupe A, Paris et la réserve de Rouen. A priori ils seront tenus à l'écart de la glace encore 6 semaines comme d'ailleurs beaucoup de leurs collègues.
 
Photo hockey Division 2 - Division 2 - D2 - Retour sur un week-end très particulier
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...