trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons)
Finale Conti Cup J1 Match2 : Les Dragons dans le tempo
 
Rouen retrouve une finale de Continental Cup deux ans aprs la dernire dition dispute l'Ile Lacroix. Clin d'oeil, c'est face au mme adversaire, Asiago, que les Dragons dbutent ce weekend. En esprant pour eux qu'ils ne subissent pas une dconvenue d'entre qui avait plomb leur chance de victoire finale.
 
Rouen - L'le Lacroix, Hockey Hebdo Alexandre Canivet le 09/01/2016 12:41
Les Italiens sont d'ailleurs proches de faire une mauvaise blague d'entrée quand Luciani, sur la première incursion, fait tinter le montant droit de Sabourin (1'25). Rouen souffre un peu dans ces premiers instants, Asiago amenant régulièrement le danger, comme Tessari qui lance depuis le cercle gauche (1'45). Sur un palet arrivant derrière la cage, Sabourin sort loin de sa cage pour relancer, malheureusement pour lui, sa relance hasardeuse est trop forte pour son défenseur et profite à Magnabosco Aguirre qui place la rondelle dans les filets déserts (0-1 / 3'47 / Magnabosco Aguirre). Grosse erreur du portier rouennais, à l'image de celle réalisée dimanche face à Grenoble.
Les Dragons vont se ressaisir rapidement et éviter à leur public de douter. Une première fois, Thinel, en break, vient défier Carrozzi mais bute sur le gardien (6'00). Dans la foulée, l'action se poursuit, Guenette derrière la cage ressort le palet vers Thinel dans l'enclave qui temporise et loge le puck sous la barre (1-1 / 6'28 / Thinel ass. Guenette).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons) - Finale Conti Cup J1 Match2 : Les Dragons dans le tempo
Photographe : Pascal Longuemare
Les débats sont assez équilibrés, Asiago procédant en contre en essayant de capitaliser sur les erreurs rouennaises. Le premier bloc rouennais refait des misères à la défense italienne quand Thinel, du coin gauche, centre vers Guenette qui reprend directement, Carrozzi bloque (8'39). Asiago répond par Stevan dont le tour de cage déclenche un petit brassage autour de la cage de Sabourin (10'49). Perrault est envoyé en prison mais le boxplay normand ne laisse rien à Asiago.
Les Italiens patinent toujours beaucoup et restent à l'affût. Un slap de Marchetti (14'03) et surtout un lancer de Luciani seront bien repoussés par Sabourin (14'25). Rouen va répondre par Lampérier, seul devant Carrozzi, mais il ne peut battre le gardien adverse (14'40). Dans la continuité, le duo Guenette-Thinel fait des merveilles, Thinel, entre les cercles, crucifiant le portier d'Asiago (2-1 / 15'00 / Thinel ass. Guenette et Lampérier).
Rouen finit bien, Asiago étant sanctionné à son tour. Une déviation de Labelle (17'02) et, surtout, un lancer de Perrault dont le redond n'est pas validé par Sacha Treille (17'43) aurait pu permettre aux Rouennais de faire le break avant la pause.

Tirs : Rouen 11 / Asiago 10
F/O : Rouen 16 / Asiago 10


Rouen mène d'un petit but mais doit se méfier des contres italiens très incisifs. Sabourin, après son erreur initiale, s'est bien ressaisi, à l'image de son équipe qui a mis quelques minutes à se mettre dans le rythme.
 


Le jeu reprend et c'est Asiago qui se montre en premier avec un bon lancer de Sova (20'45). Ca sera presque tout pour les visiteurs puisque, après, nous allons assister à un jeu à sens unique. Sur une remontée rapide, Arrossamena décale Chakiachvili, seul à gauche, dont le lancer difficilement repoussé est manqué par Labelle d'un rien (22'40). Thinel, en mode européen, ressort le palet du coin gauche pour Guenette entre les cercles dont la reprise est bien arrêtée par Carrozzi (23'56).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons) - Finale Conti Cup J1 Match2 : Les Dragons dans le tempo
Photographe : Pascal Longuemare
Les actions s'enchaînent les unes après les autres, Sacha Treille s'y essayant à son tour, sans succès (25'00). Toutes les lignes s'y mettent, la troisième en particulier, Arrossamena étant frustré par la botte du gardien vénétien, après un bon service de Labelle (27'30). Asiago doit évoluer à nouveau en infériorité. La sanction tombe rapidement, sur un lancer de Guenette qui provoque un gros cafouillage, où le plus prompt sera Lampérier qui mettra la rondelle au fond alors qu'il est couché sur la glace (3-1 / 28'26 / Lampérier ass. Thinel).
Le break est fait, mais les Dragons en veulent plus. Thinel, encore, envoie un beau revers qui aurait pu faire mouche (29'04). La récompense des efforts ne tarde pas à venir, Labelle servant parfaitement Arrossamena devant la cage, qui prend tout son temps pour contourner et loger le puck dans le haut des filets (4-1 / 30'39 / Arrossamena ass. Labelle).
Rouen prend le large dans cette rencontre et cela est mérité tant les actions se sont succédées durant les dix premières minutes. L'écart fait, les Rouennais temporisent le jeu en laissant peu d'espace. Cependant, sur un lancer excentré de Luciani (34'46), le palet glisse sous le bras de Sabourin et longe la ligne de but, ouf !
Une dernière occasion de but pour les Dragons est avortée de belle manière par Carrozzi face au lancer surpuissant de Chakiachvili pourtant excellemment décalé (36'15). Asiago aura une belle chance par Magnabosco Aguirre qui vient défier Sabourin, mais Arrossamena l'accroche et l'empêche de conclure son action (37'06). La pénalité ne donnera rien, retour aux vestiaires.

Tirs : Rouen 17 / Asiago 9
F/O : Rouen 17 / Asiago 5


Un tiers où Rouen aura fait l'essentiel du jeu, Asiago, pris à la gorge, ayant cédé deux fois logiquement. Attention, toutefois, à ne pas trop donner de chances en contre et de pénalités aux Italiens qui semblent émoussés par les efforts fournis.
 


Rouen redémarre tranquillement et semble gérer son avantage. Asiago semble retrouver un second souffle et se porte aux avant-postes, Sullivan trouvant Sabourin sur sa route (41'54). Les Dragons ont la possibilité de tuer le match, quand Krog lance en profondeur Sacha Treille qui, en puissance, se débarrasse de son défenseur mais perd son duel devant Carrozzi (43'10). Le diable de Luciani ne s'avoue pas vaincu et envoie en prison Coulombe, logiquement, le capitaine rouennais l'ayant accroché alors que ce dernier avait contourné Sabourin et allait marquer (43'48).
Photo hockey Europe : Continental Cup - CHL - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons) - Finale Conti Cup J1 Match2 : Les Dragons dans le tempo
Photographe : Pascal Longuemare
Le boxplay rouennais, impeccable comme souvent, ne donne rien et tue la pénalité. Asiago veut y croire encore et continue son pressing haut, Luciani, du cercle gauche, ne trouvant pas la faille (46'37), tout comme Nigro, depuis le slot, voyant la mitaine de Sabourin s'interposer, superbe arrêt (49'26). Le teigneux Luciani se fait sanctionner et offre l'opportunité aux Rouennais de définitivement éteindre les espoirs italiens. C'est pourtant tout l'inverse qui va se produire. Sur une erreur de placement, Nigro part en break, il est repris par le défenseur rouennais dans son duel avec Sabourin et, alors que l'on pense qu'il ne peut plus tirer, dans un angle impossible, son lancer en pivot trouve la lucarne de Sabourin (4-2/50'56/ Nigro). Le match est relancé à dix minutes du terme.
Les Dragons essaient de rattraper leur faute par Lampérier (52'12) mais surtout par Raux, bien servi par Koudys, qui se fait voler un but par Carrozzi pourtant couché (52'50). Les minutes passent et une pénalité contre Chakiachvili (56'53) remet un peu de pression sur les joueurs rouennais. Le coach Lefebvre en profite pour faire sortir son gardien et jouer en double avantage. La défense rouennaise sert les rangs et ne laisse rien passer. Seul un lancer de Nigro vient s'échouer sur Sabourin vigilant (58'58).

Tirs : Rouen 11/ Asiago 8
F/O : Rouen 14 / Asiago 10

 


Rouen démarre bien cette Super Finale et a évité le piège italien dans lequel ils étaient tombés il y a deux ans. Cette fois, après un départ laborieux, l'équipe a repris les commandes rapidement et le large au tableau d'affichage dans le second tiers entièrement à leur compte. Néanmoins, un petit relâchement dans le dernier tiers, avec des erreurs évitables, ont relancé Asiago et mis de la pression jusque dans les dernières minutes de la rencontre sur la cage de Dany Sabourin. Ce dernier nous a gratifié de "son erreur" habituelle, mais aussi de superbes arrêts qui ont maintenu l'équipe dans le match. Pour finir, à noter le très bon travail du boxplay rouennais, qui est une valeur sûre depuis un moment, laissant peu d'occasions à Asiago dans cette situation. Maintenant, il faudra confirmer ce succès contre les surprenants Polonais de Tychy, vainqueurs des Danois d'Herning.

Hommes du match :
Rouen : Thinel
Asiago : Pace

 


Retrouvez les tableaux des résultats et du classement sur le lien ci-dessous

 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Ractions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...