trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey féminin
Galop de mise en jambes pour les Jokers
 
Pour leur dernier match de la saison régulière à domicile, les Jokers de Cergy Pontoise recevaient les Bisons de Neuilly-sur-Marne. Dire que ce match, comme redouté, fut très déséquilibré relève d’un doux euphémisme ! Que pouvait-il advenir d’une confrontation entre le leader de la poule nord et le dernier au classement (aucune victoire en 7 matchs, 152 buts encaissés) ? Une écrasante victoire sans réel intérêt, hormis les 3 points. Sans opposition crédible, Cergy Pontoise remporte donc cette partie d’attaque défense 25 à 0.
 
Cergy - l’Aren Ice, Hockey Hebdo Laurent Maucec le 28/02/2020 à 07:45
A la veille de leur match de coupe de France face aux Gothiques d’Amiens, les Jokers présentent un alignement privé, pour leurs lignes offensives de Léa Mullender et Morgane Rihet et, pour leurs lignes défensives, de Léa Milenkovic. Comme pour le match précédent, Charlène Ozan est alignée dans le but à la place de Mathilde Vadez qui reste sur le banc.
Concernant la très jeune équipe des Bisons, en pleine reconstruction, compte tenu des absences en défense de Kenza Bahri et Melinda Da Silva, c’est un alignement très réduit (seulement 10 joueuses) qui se présente à l’Aren ice.

Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Galop de mise en jambes pour les Jokers
Photographe : Olivier Bénard
Aurélie Parmagnani marque le but du 5-0

Cergy Pontoise ne tarde pas à ouvrir la marque. Après 33 secondes, Gwenola Personne, la capitaine des Jokers, ouvre le bal. Sur un bon service dans l’axe de Lena Rault, elle ajuste Enola Senechal d’un lancer puissant sous la barre (0’33, 1-0).

Peu de temps après, c’est au tour de Morgane Hautereau de venir doubler la mise. Un but tout en puissance où, après avoir résisté à la charge de la défense des Bisons, elle vient fusiller la gardienne (2’08, 2-0).

Sur l’action suivant la remise en jeu, Senechal arrête un nouveau lancer cadré plein centre de Personne.
Avant la 5ème minute de jeu, un nouveau lancer, d’Emma Halingre cette fois, manque de peu de faire filet.
La rencontre, un peu brouillonne par moment, se joue sur un petit rythme et l’écart est abyssal entre les deux équipes. La toujours virevoltante Lena Rault pour les Jokers ne tarde pas pour ouvrir son compteur personnel. Bien lancée par Laura Gastaud, elle traverse seule la défense adverse et trompe la gardienne d’un lancer en pleine lucarne (5’20, 3-0).

Dans les 40 secondes suivantes, elle manque par deux fois de marquer son second but personnel, Senechal repoussant ou arrêtant ses tentatives. En concédant des occasions franches de buts toutes les 20 secondes, l’addition risque d’être très lourde pour l’équipe des Bisons.
Nouvelle alerte 3 minutes plus tard. Thiphaine Hautereau, sur une combinaison à 3 avec Personne et Rault, voit son lancer repoussé de la botte par la gardienne. Occasion prémonitoire ? Certainement car, environ 2 minutes après, Personne distribue le puck sur le côté à Rault qui fait parler sa vitesse et recentre pour T. Hauterau qui, cette fois-ci, le glisse hors de portée de Senechal (11’40, 4-0).

A l’approche de la fin du tiers, c’est au tour d’Aurélie Parmagnani de faire le show. Sur un palet récupéré en zone neutre, elle part à droite et résiste à une tentative de mise en échec contre la bande. Elle poursuit seule derrière la cage et, voyant que la défense ne la marque pas à la culotte, elle fait parler son expérience. Après avoir contourné le but, elle glisse, du bout de la palette, le palet en les jambes de la gardienne (17’16, 5-0).

Après elle, c’est un autre élément de la ligne de défense des Jokers qui veut participer au festival offensif. Sur l’action suivante c’est Joanna Andrianjafy qui voit son lancer finir sur le poteau de Neuilly.
Ce premier tiers très compliqué pour les Bisons semble enfin toucher à sa fin quand, en plus de la différence de niveau, la malchance vient s’en mêler. L’infatigable Rault bataille derrière la cage adverse et en angle fermé, tente de recentrer puissamment le palet vers une coéquipière mais ce dernier heurte le patin d’une adversaire et surprend Senechal entre les jambes (19’56, 6-0).

La première pause intervient dans une rencontre qui tient plus lieu, pour les Jokers, de match d’entraînement.

Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Galop de mise en jambes pour les Jokers
Photographe : Olivier Bénard
Léna Rault et Gwenola Personne accompagnent du regard le revers victorieux de Thiphaine Hautereau - 8-0

Sans grande surprise, le deuxième tiers débute sur les mêmes bases : 2 arrêts de Senechal au cours de la première minute. De retour sur la glace, Parmagnani a des fourmis dans les jambes. Elle voit son lancer à la cage détourné par la gardienne des visiteuses (21’42) puis, sur sa rotation suivante, elle sert Personne démarquée qui trompe une nouvelle fois Senechal (23’35, 7-0).

Une minute plus tard un nouveau lancer de Parmagnani trouve le poteau.
Le tiers se poursuit sur un faux rythme et le score se stabilise à la fois du fait des imprécisions des Jokers qui jouent en roue libre mais aussi du fait de Senechal qui s’emploie à limiter la casse.
Les attaquantes vertes repartent de l’avant et, de l’arrondi, l’insaisissable Rault sert T. Hautereau qui vient tromper la gardienne d’un lancer de revers dans la lucarne (31’17, 8-0).

Inexplicablement, dans un match qu’elles dominent de la tête et des épaules, se sont les vertes qui sont les premières pénalisées. Sarah Benamghar prend 2 minutes pour un comportement antisportif (31’46). Les Bisons vont-elles profiter de ce powerplay pour au moins se créer une occasion ? Elles n’en ont pas les moyens. En infériorité numérique, les Jokers monopolisent le palet qu’elles font tourner jusqu’à ce que Personne serve Rault. Lorsque que cette dernière arme son lancer, devant la cage T. Hautereau se jette au sol pour s’effacer et le tir puissant de sa coéquipière passe au-dessus de la botte de la gardienne (32’12 9-0).

Le « canardage » en bonne et due forme continue, et dans la minute suivante Senechal dévie un lancer qui retombe en cloche sur la barre...
Les Jokers acculent Neuilly sur son but et lors d’une nouvelle combinaison offensive avec beaucoup de présence et de trafic devant la cage, Personne, de près, glisse le puck au fond (34’08, 10-0).

Ça déroule pour Cergy Pontoise. Sur une récupération lors d’une mise en échec, T. Hautereau sert Rault plein centre qui fait mouche (36’06, 11-0).

Le long chemin de croix des Bisons est loin de se terminer, Cassandra Costa, la capitaine et probablement la meilleure joueuse de Neuilly ce soir, prend 2 minutes pour avoir fait trébucher une adversaire (38’59).
Les Jokers bonifient immédiatement ce powerplay, Personne combine avec Gastaud qui passe à T. Hautereau dans l’axe. Cette dernière voit son premier lancer repoussé mais profite du rebond pour conclure (39’31, 12-0).

La deuxième pause intervient mais, compte tenu d’une glace finalement peu dégradée par le niveau d’intensité du match, est réduite à 10 minutes sans surfaçage. L’équipe des bisons reste sur la glace pour ce temps de récupération.
 
Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Galop de mise en jambes pour les Jokers
Photographe : Olivier Bénard
Thiphaine Hauteraau s’efface sur le lancer de Léna Rault - 9-0

Le dernier tiers reprend comme le précédent s’était terminé. Après une minute de jeu Andrianjafy récupère un palet mal dégagé et plein centre marque d’un lancer à mi-hauteur (41’01, 13-0).

Les joueuses des Bisons sont complètement carbonisées. Leur coach, Luc Tanesie, demande un temps mort (41’40). Senechal leur gardienne semble même rencontrer un souci à la jambe droite. Le jeu reprend néanmoins.
Après trois minutes d’accalmie l’avalanche de buts recommence. Andrianjafy combine avec Benamghar qui remise devant la cage pour Emma Halingre (44’49, 14-0).

S’en suivent un slalom victorieux de Gastaud conclu victorieusement sur la gauche en angle fermé entre les jambes de Senechal (45’23, 15-0) et un poteau d’Andrianjafy (46’45) avant qu’Eugénie Laflamme ne soit sanctionnée pour une charge incorrecte sur Halingre (48’05).
Nouvelle bonification du powerplay pour les Jokers sur un lancer puissant de Naomi Diakite bien servie par Andrianjafy (49’42, 16-0).

Puis sur un lancement de jeu de Paula Toledo, c’est Fallon Dalphrase qui s’invite au festin. Son lancer dévié et ralenti par la botte de la gardienne termine sa course dans le but (50’44, 17-0).

Dès la remise en jeu, Rault décale Personne entre les arrondis qui pivote sur elle-même et décoche un lancer au ras du poteau (50’53, 18-0).

Nouvelle combinaison initiée par Personne qui trouve Rault. Cette dernière remet à T. Hautereau qui conclue d’un puissant lancer (51’05, 19-0).

Le pilonnage en règle continue, Personne navigue seule sur la gauche au sein de la défense de Neuilly pour ouvrir la vingtaine d’un lancer sous la barre (51’15, 20-0).

Après 2 minutes de respiration, les Jokers remettent la tête des Bisons sous l’eau, par l’intermédiaire de Toledo dont le lancer à mi-hauteur n’est pas maitrisé par la gardienne et retombe derrière elle dans le but (53’15, 21-0).

A peine 12 secondes plus tard, Gastaud de derrière la cage adverse trouve Lydie Quesne qui ne se fait pas prier pour scorer (53’27, 22-0).

Ce but lui donne des ailes, sur l’action suivante elle tente sa chance à hauteur de l’arrondi et marque à mi-hauteur (54’16, 23-0). A 5 minutes du terme de la rencontre, Parmagnani sur une nouvelle action en solo améliore ses statistiques et délivre un lancer puissant à mi-hauteur (55’09, 24-0).

Le long chemin de croix des Bisons semble devoir s’achever sur ce score quand, à 5 secondes de la sirène, Dalphrase trouve Personne au niveau de la bleue. La capitaine des Jokers scelle le score définitif d’un lancer lointain et puissant (59’55, 25-0).

Photo hockey Hockey féminin - Hockey féminin - Galop de mise en jambes pour les Jokers
Photographe : Olivier Bénard
Gwenola Personne signe le 20ème but des Jokers
 
La marche était trop grande, tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif, entre les 2 alignements. Ces écarts auront scellé l’issue du match avant même que la partie ne débute. Sur la glace, les Jokers, même sans donner le meilleur d’elles-mêmes, auront été trop puissantes, rapides et efficaces dans leur jeu pour laisser espérer un autre résultat à un adversaire, trop tendre, qu’elles ont surclassé. Toujours accrochées à leur première place, elles doivent pouvoir y rester jusqu’à la fin avant d’aborder le carré final. Plus qu’une victoire à aller chercher sur la glace de Garges/Saint-Ouen. Côté Bisons, pour retrouver un rang plus conforme au club, nul doute que le staff aura, au terme de cette nouvelle saison blanche, à continuer à faire travailler et progresser ce groupe. Il faudra également l’enrichir de talents complémentaires car Cassandra Costa est trop esseulée pour porter l’équipe.
 
 
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...