trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey Mineur
Le HC 74 s’impose tranquillement
 
Le Hockey Club 74 recevait, ce dimanche et lundi soir, les Brûleurs de Loups de Grenoble dans le cadre des quarts de finale du championnat de France U22 Espoir Elite. Si, lors des saisons précédentes, la formule autorisait les quatre premiers de la saison régulière à s’affronter dans un tableau croisé, le 1er affrontant le 4ème et le 2nd opposé au 3ème, cette année, et comme en élite, les 8 premiers s’affrontent sur le même modèle, les deux derniers se disputant le maintien en Elite. Le perdant étant condamné à la descente. Cette saison, les Haut-Savoyards recevaient une équipe de Grenoble faite de belles individualités. L’objectif de la troupe de Duclos est clair, viser la qualification pour les demi-finales face à un adversaire habitué aux finales, mais qui ne s’est qualifié qu’au 6ème rang de la ligue. Avec un effectif composé de joueurs talentueux issus de Ligue Magnus, de Division 1 ou de joueurs du cru, le HC74 a terminé à la troisième place de l’exercice.
 
Patinoire de Saint-Gervais, Hockey Hebdo Article : Alexandre Juillet / Photos : Claude Arès le 03/02/2015 à 20:20
Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - Le HC 74 s’impose tranquillement
Claude Arès
Duel entre Perret & Lathuillière
Hockey Club 74 – Grenoble – Round I

Le HC 74 en avance


La partie débute tambours battants. Valentin Dugast, dès les premières secondes, plante la première banderille dans le camp haut-savoyard. Le puck fait tinter le montant droit du but de Victor Goy. Le HC 74 réagit rapidement. Joris Bedin, ex-Grenoblois s’échappe côté droit, résiste à son défenseur et lance en angle. Darier, sur la trajectoire, dévie. La partie est intense dans les premiers instants. Le HC 74, grâce à la force de frappe de sa première ligne, prend les initiatives. C’est donc logiquement que les coéquipiers du capitaine Jérémy Bochatay trouvent la faille. Echappé côté droit, Lou Bogdanoff, lui aussi ex-pensionnaire des BDL, décoche un lancer à la bleue, à mi-hauteur, que Darier ne peut que toucher et détourner dans les filets, 1-0 à 11’08.
Plus précis que leurs adversaires en zone neutre et dans les transmissions, les locaux ajoutent un deuxième but malgré une situation d’infériorité numérique. Il faut saluer l’excellente relance d’Henri Pépin en direction de Bedin. L’attaquant du HC 74 sert Bogdanoff côté gauche. Ce dernier profite de sa position excentrée pour fixer Darier et s’offrir un doublé, 2-0 à 13’16 [4-5].
Grenoble tente de réagir rapidement par l’intermédiaire de Jordan Perret, puis de Victor Orset. Le numéro 74 grenoblois bute sur Goy qui bouchait impeccablement son angle. La première ligne offensive du CHC poursuit son travail de sape. Bedin, plein axe, passe tout proche de faire trembler les filets. Il faut une intervention solide de Darier de la mitaine pour contenir l’assaut. Grenoble tente sa chance de loin. Maxime Favre-Félix, d’un lancer frappé de la bleue, sollicite un Victor Goy toujours bien placé. En toute fin de tiers, Adrien Glévéau parvient à s’extirper du marquage de son défenseur à la bleue et se présente face au portier grenoblois. Dans un petit espace, il parvient à lancer du revers mais bute sur le dernier rempart des BDL. Le HC 74 est logiquement devant à la pause 2 buts à 0.

Les locaux font le break

Au retour des vestiaires, la deuxième ligne offensive met en danger les défenseurs isérois. Glévéau shoote, Darier détourne sur Moreau placé en embuscade. Malheureusement, l’attaquant du HC 74 manque l’ouverture. Une minute plus tard, nouvel assaut des locaux et belle tentative du jeune Mirko Trojcak, bloqué par le gardien. Grenoble puis le Hockey Club 74 écopent tour à tour de deux minutes de punition. Goy sauve les siens en infériorité d’un spectaculaire arrêt sur une remontée de glace de Jordan Perret, avant que Lou Bogdanoff ne mette à nouveau Darier à contribution sur un break et une belle feinte. Cette fois, le portier est autoritaire et repousse la tentative. Grenoble pousse à la mi-match, mais reste contrarié par un très bon Victor Goy. Les Isérois n’abdiquent pas et profitent d’une petite baisse d’intensité des locaux pour tenter un retour au score. Dugast d’un tour de cage, suivi d’un cafouillage devant le but aurait bien pu redonner espoir aux siens. Mais Henri Pépin, très en vue dans cette rencontre, écarte le danger. Et, alors que Grenoble semblait dans un temps fort et profitait d’une pénalité infligée à Valentin Moreau, Bogdanoff passait en profondeur pour Bedin. La transmission un peu trop profonde est finalement récupérée derrière le but et repart en direction de la bleue. Kévin Maso, qui passait par là, shootait en première intention et battait Jimmy Darier entre les bottes, 3-0 à 33’15 [4-5].
Si Grenoble est mené trois buts à rien, les BDL n’abdiquent pas et jettent leurs forces dans la bataille. Orset est superbement servi côté gauche et manque de très peu la reprise qui s’envole au-dessus de la transversale. Le jeu se rééquilibre jusqu’au quatrième but haut-savoyard. Laplace décale côté gauche Lou Bogdanoff. Le double buteur tente de glisser le précieux au deuxième poteau mais se heurte à la botte de Darier. Le gardien grenoblois ne pourra rien sur le retour accordé à Henri Pépin, récompensé de sa belle prestation, 4-0 à 38’22.
En fin de tiers, les noirs et or se créent une ultime occasion. Le défenseur Pierrick Magnien remonte toute la glace côté gauche, résistant à son défenseur. Son tir fuit la lucarne gauche de Darier. Les joueurs de Duclos maîtrisent la rencontre et mènent 4 buts à 0 grâce à une première ligne prolifique. Les deux et troisième blocs offensifs, bien qu’un peu plus en retrait, ont la qualité pour apporter encore plus à l’offensive.

Timide réaction

Grenoble effectue un retour bien plus intéressant lors de l’ultime tiers de la première rencontre. Orset, sur un service de Lamirault, rate de peu la reprise et manque le cadre. Une minute plus tard c’est un beau réflexe de Goy qui sauve les siens face au capitaine Quentin Scolari. Le gardien du HC 74 réalise un nouvel arrêt sur une déviation de Perret mais ne pourra, en revanche, rien sur le mouvement suivant, orchestré en supériorité numérique. Isolé côté gauche, Arnaud Faure sert au second poteau Chapuis. Jusque-là plutôt discret, le numéro 47 des Brûleurs de Loups trompe Victor Goy, 4-1 à 43’38.
Le HC 74 réagit rapidement à la réduction du score. Lathuillière shoote depuis la bleue. Le gardien repousse, mais Laplace reprend. Malheureusement pour l’attaquant, Darier réalise une nouvelle parade. Grenoble poursuit ses efforts mais Perret manque la cage de peu. A huit minutes du terme, Maso, servi par Laplace, tente de placer le caoutchouc en lucarne droite, mais Darier agite la mitaine et stoppe les velléités offensives des locaux. Pourtant, le Hockey Club 74 va creuser l’écart une nouvelle fois, sur un beau mouvement en powerplay. Bogdanoff passe pour Laplace. Ce dernier transmet la rondelle à Lathuillière qui, d’une belle feinte, donne à son équipe une avance de 4 buts avant le match retour, 5-1 à 58’52 [5-4].
En fin de rencontre, Goy sortait l’ultime tentative de Pierre Robert. Le HC 74 remporte la première rencontre logiquement. Même si tout n’a pas été parfait, les Haut-Savoyards auront joué leur partie comme il le fallait, creusant rapidement l’écart face à des Grenoblois qui devront se passer des services de Jordan Perret pour le second match, retenu en Equipe de France pour le Trophée des 4 Nations disputé du côté de Copenhague au Danemark.  



Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - Le HC 74 s’impose tranquillement
Claude Arès
Goy et sa défense ont fait le travail
Hockey Club 74 – Grenoble – Round II

Nul et vierge au tiers

La seconde rencontre de ces quarts de finale débute rapidement. Villand est le premier à tenter sa chance de loin pour Grenoble. Goy capte tranquillement sa première alerte. Grenoble est pénalisé après deux minutes trente. L’occasion pour Armand Jayat de se montrer dangereux au-devant de Darier. La tentative du Haut-Savoyard passe juste à côté. Deux minutes plus tard, Robert s’infiltre côté gauche et slap. Son lancer est dévié par la botte du back-up des Chamois. Un peu plus tard, Mugnier décalait Jayat pour une nouvelle tentative venue de la gauche. Le tir est cette fois dévié par le bouclier. Après dix minutes de jeu en première période, Bochatay, le capitaine du HC 74, écope de deux minutes + 10 minutes. L’occasion pour les Grenoblois et le jeune Maxime Favre-Félix de prendre sa chance. Orset, au rebond, ne peut donner l’avantage aux siens. Les locaux portent ensuite une attaque depuis le centre. Bedin entre en zone et tire du revers sur la botte du gardien des BDL. Bogdanoff, en embuscade, ne peut reprendre. Les joueurs de Dufour poussent et, sur une sortie de zone manquée par les noirs et or, Favre-Félix récupère et décoche un slap de près. Son tir est directement dirigé sur le plastron de Victor Goy qui, sans bouger, contrôle le puck. En toute fin de première période, Bogdanoff passe la rondelle entre les jambes de son adversaire, récupère le contrôle et lance côté droit. Sa tentative fuit le cadre côté droit. Le premier vingt se termine sur la marque de 0-0 dans une rencontre plaisante où les défenses ont clairement pris le pas sur les attaques.

0-0 mais des occasions

En entame de deuxième période, Robert tente de nouveau sa chance en se présentant seul face à Goy. Il bute sur les bottes du gardien par deux fois. Goy, bien placé et immobile, ne bronche pas et conserve un score de parité. Le portier local réalise ensuite deux arrêts de grande classe, aux dépens de Scolari et Chapuis, sur deux tentatives de près. Faure, depuis la bleue, testera également le cerbère, sans plus de succès. Le HC 74 réagit par l’intermédiaire de Pépin. Sur une fin d’infériorité, le jeune défenseur sort de prison, file au but en break et effectue une superbe feinte. Le gardien Jimmy Darier avait bien lu son jeu et maintient les siens à flot. Malgré une belle tentative de Maso, servi par Moreau dans le dos, le score reste nul et vierge. La partie reste équilibrée jusqu’en fin de tiers. Sur un tir à priori anodin de Bochatay décalé côté droit, le palet ripe sur le poteau et ressort. Sur une action défensive, Portier est appelé sur le banc d’infamie. Il reste alors 1mn30 de jeu dans le deuxième tiers. Dufour tente un premier coup de poker et sort son gardien. Alors qu’il reste moins de dix secondes à faire dans la période, Bedin passe la rondelle depuis la gauche à Bogdanoff. L’ex-Grenoblois est fauché et ne peut redresser la trajectoire du caoutchouc qui s’écrase contre la bande située derrière le but. Faure est alors à son tour envoyé au pénitencier.

Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - Le HC 74 s’impose tranquillement
Claude Arès
Victoire et qualification pour le HC 74
Le HC 74 termine le travail

Dès l’entame du dernier vingt, Lou Bogdanoff effectue un très beau travail de conservation, repique dans l’axe et shoote. Le palet lancé émet un bruit métallique. Les arbitres valident le but. Soyons réalistes, impossible de dire depuis la tribune si le palet a frappé la barre intérieure ou la barre transversale. Grenoble conteste, mais le trio arbitral est formel et valide la réalisation, 1-0 à 40’20.
Dufour tente un nouveau coup de poker à la 50ème et sort son gardien. Cette fois-ci, Bogdanoff sert Bedin par-dessus le dernier défenseur qui s’était couché pour sauver les siens. Dos au jeu, Bedin tente un tir en pivot instantané. La rondelle passe juste au-dessus de la palette du joueur. Quelques secondes plus tard, c’est finalement le jeune Nathanaël Fournier qui trouvera la solution, excentré côté droit. Ce dernier trouve la cage vide, suite à des services de Trojcak et Maso, et assure la victoire pour le HC 74, 2-0 à 52’22.
En toute fin de rencontre, Bogdanoff ajoutera un but sur un lancer balayé depuis le côté gauche. Pépin ajoutait une assistance supplémentaire à son beau total sur les deux dernières rencontres, 3-0 à 57’33.
Greg Dufour est proche d’ajouter un quatrième but pour les futurs demi-finalistes.



Le Hockey Club 74 se qualifie et remporte la deuxième rencontre 3 buts à 0, offrant du même coup un blanchissage à Victor Goy. Les locaux se qualifient au terme de deux rencontres maîtrisées. Le score cumulé est sans appel 8 buts à 1.
Les noirs et or affronteront Rouen, vainqueurs d’Angers 10 buts à 6, à l’Ile Lacroix dans le cadre de leurs demi-finales. Grenoble, privé de Perret pour la deuxième rencontre, termine sa saison sur cette défaite.
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
ClaudeHH a écritle 04/02/2015 à 11:07  
Le coach des U22 Grenoblois est JF DUFOUR.
jeanluc a écritle 03/02/2015 à 22:49  
C'est qui le coach des U22 de Grenoble ?
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...