trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Ligue Magnus
LE TITRE NON-ATTRIBUE N’EST PAS UNE PREMIERE !
 
Depuis plus de quarante ans Tristan Alric a été l’acteur et le témoin privilégié de l’évolution du hockey sur glace en France. D’abord comme joueur puis comme arbitre. Ensuite, en devenant le journaliste spécialiste du hockey sur glace dans le quotidien sportif L’Equipe pendant plus de vingt ans. Auteur de nombreux livres et d’une récente encyclopédie qui font référence, Tristan Alric a marqué également l’histoire du hockey français en étant le créateur de la Coupe Magnus et des divers trophées individuels. Avec un tel parcours, il est donc bien placé pour avoir une analyse pertinente sur notre sport favori. Le site Hockey Hebdo est donc heureux de lui permettre de s’exprimer régulièrement dans cette rubrique.
 
Média Sports Loisirs, Hockey Hebdo Tristan Alric le 17/03/2020 à 13:30
Tristan Alric – Tribune N° 3
Photo hockey Ligue Magnus - Ligue Magnus - LE TITRE NON-ATTRIBUE N’EST PAS UNE PREMIERE !
Photographe : JP Garel

En décidant d’annuler les demi-finales et la série finale de la Ligue Magnus, la FFHG a pris une décision radicale, mais prévisible, compte-tenu de la pandémie du Coronavirus qui continue de s’étendre dans notre pays et des restrictions qui sont imposées.
 
Le 98e titre du championnat de France élite de hockey sur glace ne sera donc pas décerné cette saison pour le plus grand regret de tous les joueurs, des dirigeants, des arbitres et de tous les passionnés de ce sport. D’autant que c’est la première fois qu’un tel événement se produit depuis 72 ans !
 
Il faut rappeler toutefois que le championnat de France élite, qui s’est transformé au fil des ans pour devenir de nos jours la Ligue Magnus, a déjà été interrompu à huit reprises au total depuis sa création en 1907.
 
Ce fut le cas dès 1909 lorsque le Palais de Glace de Lyon fut contraint de fermer ses portes à cause de la vétusté de ses installations. Du coup, pendant trois saisons consécutives, l’unique opposition nationale qui existait à l’époque, entre le Club des Patineurs de Paris (CPP) et le Sporting Club de Lyon (SCL), ne put continuer faute de patinoire disponible. En effet, tout se jouait à Lyon car la piste de la capitale, située au Rond-point des Champs-Elysées, était ronde...
 
De 1915 à 1919, c’est cette fois le déroulement de la première guerre mondiale qui obligea les hockeyeurs français à déchausser leurs patins pour prendre en mains de nouvelles crosses, celles des fusils cette fois. Malheureusement, certains perdirent la vie dans ce conflit très meurtrier.
 
En 1928, la raréfaction des hockeyeurs Parisiens qui n’étaient qu’une poignée et les seuls opposants aux Chamoniards, provoqua une nouvelle annulation de la saison. Presque dix ans plus tard, en 1937, c’est un conflit opposant le club phare de Chamonix et ses adversaires de la région parisienne qui provoqua un nouvelle suspension du titre national. En effet, les dirigeants du club de Chamonix refusèrent de participer à la finale du championnat dont ils furent informés au tout dernier moment alors que les hockeyeurs alpins avaient déjà prévu de disputer le même jour un match international contre le club suisse de Champéry.
En fait, le club de Chamonix fut contraint de faire jouer son équipe réserve contre les Suisses car son célèbre capitaine, Albert Hassler, et  tous ses coéquipiers, décidèrent quand même de se rendre à Paris de leur propre chef. Après cette « mutinerie », les dirigeants chamoniards portèrent plainte contre leurs propres joueurs ! De retour au pied du Mont-Blanc, après des tractations et un retour au calme, les joueurs rebelles acceptèrent de disputer une finale contre le champion de Paris. Mais le match contre les Français Volants fut finalement annulé…
 
Entre 1940 et 1945, le championnat de France dut être interrompu une fois encore à cause de la seconde guerre mondiale, mais à trois reprises seulement puisque deux saisons se déroulèrent sporadiquement en 1942 et en 1944. Ce deuxième conflit planétaire ayant laissé des traces, juste après la guerre, le titre de champion de France de hockey sur glace ne sera pas décerné ni en 1947, ni en 1948, faute d’un nombre de hockeyeurs de bon niveau suffisant.
 
On notera cependant qu’à cette époque très agitée, si la compétition nationale élite de hockey fut interrompue, en revanche le championnat de France de « Deuxième Série » - l’équivalent de la Division 1 aujourd’hui - se déroula régulièrement entre quelques clubs des Alpes et plusieurs équipes parisiennes, souvent corporatives, comme celles de la régie des transports, de la police, des radios et même avec une équipe de la capitale composée uniquement de résidents russes…
 
Bref, il faudra attendre l’année 1949 pour que le championnat de France élite de hockey sur glace, qui s’appelait encore à l’époque la « Première Série », reprenne enfin son cours normal puisqu’il se disputa dès lors sans discontinuer jusqu’en 2020. Ainsi donc, après la décision radicale prise cette saison par la FFHG, le seul titre majeur que le palmarès inscrira dans le marbre cette année est la deuxième victoire d’affilée obtenue haut la crosse par le club d’Amiens face à Rouen cette fois (3-2 après les tirs aux buts) lors de la finale de la Coupe de France qui s’est jouée devant plus de 13 000 spectateurs à Bercy.
 
Notre sport connut une poussée de fièvre mémorable, due au suspense, qui fut moins dangereuse que celle occasionnée par le Coronavirus. Une épidémie invasive qui nous prive également d’une remontée hypothétique de l’équipe de France senior masculine dans l’élite planétaire puisque les prochains Championnats du monde de la Division 1, prévus en Slovénie, ont été également annulés. Espérons que nos Bleus ne seront pas également privés au mois d’août prochain du tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques, sinon les délices du palet auront décidément un goût amer cette année. Vivement la saison prochaine pour assister enfin à l’attribution du 98e titre national en Ligue Magnus !
 
 
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...