trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Hockey Mineur
U22 elite : Grenoble champion
 
Grenoble s'offre le dernier titre de champion U22.
 
Patinoire Ple Sud de Grenoble, Hockey Hebdo D.Magnat,L.Lardire le 01/03/2016 16:32
Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - U22 elite  : Grenoble  champion
photographe : Laurent Lardire
Grenoble Champion U22
Grenoble recevait Rouen pour la dernière finale U22 de l'histoire du hockey français. 
Rouen avait fait un grand pas vers le titre en s'imposant lors du premier match, 3-0. Papillon bien aidé par une défense compact avait blanchit l'attaque grenobloise. Les hommes de Ari Salo n'avaient alors plus qu'à bien gérer leur avance pour s'octroyer le titre. 
Les BDL ne l'entendaient pas de la même oreille et allaient tenter de revenir tiers par tiers.


A.Texier allume la lumière.

Dès l'entame du premier vingt, les grenoblois frappaient à la porte de Papillon mais le dernier rempart des visiteurs restait impeccable dans ses interventions. 
Perret, Chapuis, Lamirault, Texier s'employaient mais le jeu des rouennais neutralisait assez facilement les attaques quelques peu désordonnées des grenoblois. Rouen faisait le le jeu et gardait la maitrise du palet. Amado, Colotti, M'Sumbu venaient faire frissonner les supporters grenoblois mais C.Noré restait solide. Grenoble évoluait en contre et obtenait deux jeux de puissance sans réussir à mettre en danger le gardien rouennais. 
Adamo était une seconde fois sanctionné pour un cinglace. Le jeu de puissance des BDL allait cette fois ci faire la différence. A.Texier lançait et battait Papillon, 1-0 ( 17'13, assist Montenoise,).
Grenoble revenait à deux buts d'écart avant de rentrer au vestiaires.


Les BDL en embuscade

Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - U22 elite  : Grenoble  champion
Photographe Laurent Lardire
Alexandre Texier auteur d'un coup du chapeau
Le retour des vestiaires des Dragons était encore bien solide. Noré devait s'employer plusieurs fois pour empêcher Colotti, Amado ou Nesa de créer l'égalité.
Plus techniques, les pensionnaires de l'île Lacroix monopolisaient le caoutchouc dans la zone grenobloise, obligeant les locaux a parer au plus pressé. A.Villand  se retrouvait au cachot pour un retard de jeu puis dans la foulée son coéquipier Blum venait le rejoindre pour un cinglage. A 5 contre 3, Rouen allait rapidement capitaliser son avantage numérique. V.Nesa bien servi par A.Dorey égalisait , 1-1 ( 26'17, assist Norey).
Loin d'abattre les grenoblois, cette égalisation allait leur apporter un regain d'énergie. Butant sur le gardien Papillon  volant nombre de palets, les grenoblois suivant  les conseils de S.Gervais ne perdaient pas patience. 
Ils obtenaient un nouveau jeu de puissance concrétisés par A.Texier qui battait le portier adverse d'un lancer du poignet chirurgical  côté mitaine, 2-1(34'02,  assist Scolari).
Le physique prenait de plus en plus de place et B.Scolari, l'arbitre de la rencontre envoyait Lamirault et Delbaere se calmer 2 minutes sur le banc des prisons (37'41).
On s'avançait doucement vers la fin du tiers avec une dernière attaque grenobloise dans la zone des Dragons. Le palet cafouillé par la défense rouennaise était récupéré par P.Robert qui lançait dans une forêt de patins. Le palet trouvait les filets de Papillon médusé par la réussite grenobloise, 3-1 (39'59).
Revenus à une longueur des hommes de Ari Salo, les grenoblois rentraient aux vestiaires avec un petit but à remonter. Rien d'impossible pour les hommes de JF.Dufour secondé par S.Gervais et J.Baylacq.


Grenoble en réussite .

Photo hockey Hockey Mineur - Hockey Mineur - U22 elite  : Grenoble  champion
Photographe Laurent Lardire
 Les grenoblois accéléraient d'entrée et obligeaient Papillon à s'employer pour conserver ce maigre avantage cumulé. Mais le portier rouennais allait une nouvelle fois rendre les armes sur un nouveau lancer du poignet d'A.Texier, 4-1 (47'46).
Signant un coup du chapeau, A.Texier remettait les deux équipes à égalité au cumul des deux matchs.
Papillon et ses coéquipiers perdaient quelque peu de leur assurance et laissaient les locaux prendre les affaires en mains. 
Perret était tout près du cinquième but mais Papillon veillait mais on sentait  les rouennais proches de la rupture. 
A.Texier intenable revenait perturber la relance adverse .
Le jeune attaquant grenoblois ne s'arrêtait pas là  et grattait le palet derrière la cage rouennaise. Sa passe devant le slot était deviée par un défenseur adverse. Le palet revenait en plein slot où se trouvait H.Blum qui fusillait le cerbère rouennais, 5-1 ( 49'39).
Les Dragons, dans les cordes, essayaient bien de réagir mais la fluidité de leur jeu manquait de rapidité pour déborder la défense grenobloise.
Les grenoblois allaient mettre defitivement KO leurs adversaires du soir grâce à Lamirault qui bénéficiait d'un poil de chance pour le sixième but grenoblois. Excentré par rapport à la cage du portier rouennais, il lançait quand même vers le but. Son lancer était contré par la jambière du défenseur et le palet finissait dans les filets prenant à contre pied un Papillon désabusé, 6-1 ( 52'08, assist Ardouin).
A.Salo prenait un temps mort pour tenter de remettre d'aplomb ses jeunes joueurs.
En retard de deux buts , Rouen se ruait alors à l'attaque mais le ressort était cassé. C.Noré restait concentré jusqu'au bout. La sortie du portier des Dragons ne permettait pas aux joueurs du capitaine Colotti de trouver la faille.  A.Lamirault parachevait la victoire grenobloise à une seconde de la fin, 7-1 (59'59).

Les grenoblois pouvaient alors exulter et savourer le titre devant 1500 supporters ravis de la tournure de l'événement.



Ce dernier titre clôture une dernière saison U22 avec la fin d'un cycle pour nombre de joueurs présents sur la glace et dans toutes les équipes juniors françaises. 
Les joueurs nés en 94, 95 et 96  finissent là leur cursus junior. 
Quid de l'avenir de nombre de ces joueurs ? Espérons pour eux des contrats et du temps de jeu à venir dans les équipes de Magnus, D1, D2 et D3 .
La saison prochaine sera sûrement différente car seules deux années d'âge garniront les effectifs -20 des clubs français. Un refonte du championnat est en prévision pour augmenter le nombre de matchs de ce championnat. A suivre donc.
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Ractions sur l'article
 
titi3805 a critle 01/03/2016 18:53  
belle raction aprs le premier match de dimanche, bravo cette belle quipe prometteuse !!
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...