trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons)
Hockey sur glace - Continental Cup J3 Rouen-Soligorsk : Conférence de presse
 
En clotûre de cette demi-finale de Continental Cup organisée sur les bords de Seine, les Dragons de Rouen ont battu les Biélorusses de Soligorsk (1-0) et validé leur billet pour la finale. Retrouvez les réactions en conférence de presse de l'entraîneur Fabrice Lhenry, du capitaine rouennais Patrick Coulombe, mais aussi celles de Sacha Treille, Marc-André Thinel, François-Pierre Guénette, Antonin Manavian et Léo Guillemain.
 
Rouen - L'île Lacroix, Hockey Hebdo Guillaume Schwab le 23/11/2015 à 19:48
Fabrice Lhenry (entraîneur des Dragons de Rouen)
 
Sur le match contre Soligorsk


"C’était un match de haut niveau. On avait analysé que Soligorsk serait la meilleure équipe que l’on affronterait dans ce tournoi et on l’a vu ce soir. Ils n’ont peut-être pas fait une performance de ce niveau là contre les Polonais. Un bon match de hockey se fait avec deux équipes et c’était le cas ce soir. Je retiendrai surtout le fait que l’on n’ait pas pris de but, ça faisait très longtemps que cela ne nous était pas arrivé. C’est très gratifiant. On peut dire merci à tous ceux qui ont tué les pénalités. Les joueurs se sont battus, couchés sur les tirs et Danny (Sabourin) a fait les arrêts nécessaires. Ne pas prendre de but contre une équipe forte en powerplay comme celle-là ça prouve que l’on a du caractère. On a eu des occasions que l’on n’a pas su concrétiser, mais un but a suffit, donc les joueurs sont contents. Je suis fier de ce qu’ils ont fait. Notre objectif était la qualification pour cette finale et il est rempli. Ce sera trois matches de haut niveau supplémentaires au mois de janvier contre de bonnes équipes. C’est une chance de pouvoir jouer en Coupe d’Europe et ce sont des matches importants pour la préparation des playoffs."
 
Sur l'organisation de la finale à Rouen
Photo hockey Continental Cup J3 Rouen-Soligorsk : Conférence de presse - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons)
Fabrice Lhenry (entraîneur de Rouen)


"J’ai appris qu’Herning (le champion du Danemark) était qualifié. Moi j’aime bien le Danemark, j’ai joué quatre ans là-bas donc j’y retournerais bien (rires). C’est vrai que ça me ferait plaisir de jouer ici, mais ce n’est pas nous qui décidons. Le club de Rouen a déposé sa candidature. Après j’espère que ce sera ici parce que jouer trois matches en trois jours c’est fatiguant, mais si on ajoute des déplacements en plus ça devient très éprouvant pour les joueurs. On a encore une quinzaine de matches au mois de janvier. On doit déjà reporter celui que l’on devait jouer ce week-end, plus celui du 9 janvier (ndlr : le week-end de la finale de Continental Cup), plus celui qui a été annulé la semaine dernière… Si en plus on va en finale de Coupe de France (ndlr : le dimanche 3 janvier 2016), ce serait vraiment mieux d’organiser la finale ici. En plus on préfère avoir nos supporters derrière nous comme ils l’ont fait ce soir, ça leur ferait plaisir aussi et garantirait une belle ambiance."
 
Sur la confiance acquise pour les matches à venir

"Les matches se gagnent en marquant des buts, mais aussi en défendant. Ce soir on a fait quelques petites erreurs dans les deux premiers tiers, mais on n’a rien donné dans le troisième. C’est difficile dans le hockey de finir un match sans prendre de but, surtout contre une équipe comme celle-là. En championnat on marque beaucoup, mais on est aussi capable de bien défendre. Pour un gardien et j’en ai parlé avec Danny, gagner un à zéro c’est le plus beau résultat."
 
Sur le niveau de la Continental Cup depuis la création de la Ligue des Champions

"C’est une compétition toujours intéressante à jouer. Ce n’était que la demi-finale. En finale ce sera plus compliqué. On a déjà joué et perdu contre Herning et Asiago, donc ça va être des matches serrés. C’est moins glorieux que la Champions League, mais ça reste des équipes championnes dans leur pays respectifs. C’est une étape et on verra l’année prochaine quelle compétition européenne on aura l’occasion ou pas de disputer."
 
 
Patrick Coulombe (défenseur et capitaine des Dragons de Rouen)
 
Sur la prestation des Dragons dans cette demi-finale de Continental Cup

"C’était un très beau week-end. Ça a été de bons matches. C’était plaisant de se mesurer contre des équipes d’autres pays avec d’autres styles de jeu. Tout s’est bien passé pour nous et on sort victorieux de ce week-end de demi-finales. Notre prochain objectif sera de bien performer en finale. On attend de voir où celle-ci va se dérouler."
 
Sur le côté plus physique du match contre les Biélorusses
Photo hockey Continental Cup J3 Rouen-Soligorsk : Conférence de presse - Europe : Continental Cup - CHL : Rouen (Les Dragons)
Patrick Coulombe (Rouen)


"Oui les Biélorusses ont été assez physiques et intenses. Ça change du match d’hier (samedi, contre Kremenchuk), mais on s’est bien adapté. On a des gros gabarits dans notre équipe qui savent remettre les pendules à l’heure. Je pense que c’était également un match intéressant pour les supporters bien qu’un petit peu différent de ce que l’on voit en Ligue Magnus avec beaucoup de mises en échec et un pointage peu élevé. On a remporté le match donc on est satisfaits."
 
Sur la bonne prestation de la défense rouennaise

"C’est bien à la fois pour le gardien, la défense et notre système défensif de sortir de ce match sans encaisser de but. C’est un petit exploit en tant que tel. Les attaquants nous ont bien aidé et on peut féliciter le système de jeu en quatre contre cinq. Les arbitres ont aussi bien fait leur travail en étant objectifs des deux côtés."
 
Sur son rôle de capitaine depuis le début de la saison

"Je fais mon possible, sans toutefois sortir de mon match. Je dois aussi être concentré sur mon rôle à jouer sur la patinoire, mais je prends cette fonction très au sérieux et si je peux montrer l’exemple aux plus jeunes ou même aux plus vieux sur ma façon de me préparer je le fais. Quand j’ai à lever le ton, je le fais aussi. Mais je dois dire que l’on a un très bon groupe. Les joueurs sont très sérieux, très disciplinés autant sur la glace qu’en dehors. Ça me facilite la tâche."
 
Sur le rôle des jeunes joueurs de l’équipe, notamment en infériorité

"Comme je disais on a la chance d’avoir un très bon groupe et les jeunes contribuent également à nos victoires. Ce n’est jamais facile pour eux, je suis déjà passé par là il y a quelques années. On n’a pas forcément beaucoup de temps de glace et quand on est appelé sur la patinoire on est un peu plus froid, moins prêt physiquement après toutes ces minutes sur le banc. Les jeunes répondent très bien à l’appel et travaillent également très forts pendant les entraînements pour peaufiner leur jeu."
 
Sur les objectifs élevés de Rouen cette saison

"C’est l’objectif de toutes les équipes. La saison est longue, il faut être vigilants, bien gérer le championnat, les coupes… C’est à nous de le faire. Jusqu’à maintenant c’est très positif, mais il faut continuer dans cette voie car le succès vient avec l’effort et pas seulement avec le talent que l’on peut avoir dans l’équipe sur le papier."
 
Sur le fait que l’effectif de Rouen semble mieux armé que la saison dernière pour enchaîner les matches et jouer sur tous les tableaux

"Je dirais que c’est différent. Je crois que l’on a plus de profondeur cette année. Nos quatre lignes peuvent marquer des buts. N’importe quelle équipe rêve d’être dans cette situation. Avoir quatre blocs très forts, je pense que c’est ce qui fait notre force comparativement à l’an dernier. L’équipe est plus homogène, mais il faut continuer de travailler fort car c’est cela qui fait que l’on a du succès pour le moment."
 
 
Sacha Treille (attaquant des Dragons de Rouen)
 
Sur le match contre Soligorsk


"C'était certainement la meilleure équipe du tournoi après nous. J'ai été surpris de l'engagement des Biélorusses parce que pour une équipe de l'Est ils étaient vraiment physiques et même solides. On a presque été gênés dans ce domaine, mais on a du gabarit dans l'équipe et on a réussi à tenir à la longue. Le match a été très serré jusqu'au bout, on a bien réussi à limiter nos erreurs après le match de la veille. On n'était pas du tout dans la gestion, on voulait gagner pour ne pas avoir à calculer et c'est ce que l'on a fait."
 
Sur l'efficacité défensive retrouvée

"Ça passe un peu par tout le monde, mais j'ai vraiment envie de remercier encore une fois notre gardien qui fait un match proche de la perfection et nos unités d'infériorité numérique qui ont eu un rôle de l'ombre mais néanmoins très important dans ce tournoi."
 
Sur le faible nombre de buts dans ce match

"C'était quand même le fun. Il y avait un bon gardien en face. Ce sont des matches de hockey comme on aime les jouer. C'est une bonne chose de se qualifier en finale car cela nous offrira trois gros matches et on verra ce qu'il se passera."
 
 
Marc-André Thinel (attaquant des Dragons de Rouen)
 
Sur le match contre les Biélorusses de Soligorsk


"C'est vrai que ça a été un match défensif. Je pense que l'on savait que l'on n'avait pas besoin de marquer trop de buts et comme ils attaquaient beaucoup on a plus défendu qu'attaqué. On a quand même réussi à avoir des bonnes chances. Ils n'ont rien lâché et voulait l'emporter. Ça pressait dès le début. C'était différent des deux premiers matches et on l'a bien senti. C'est aussi plus compliqué dans les jambes. C'était un peu un match de playoffs, serré."
 
Sur la finale de Continental Cup à venir et son souhait de la jouer à domicile

"On a l'habitude de disputer des finales ici (en 2009, 2012 et 2014). Pouvoir organiser la demi-finale c'était déjà bien, mais la finale ce serait encore mieux. S'il faut la jouer ailleurs on le fera, mais c'est sûr que l'on préférerait jouer ici. Le niveau a un peu baissé depuis la création de la Ligue des Champions, mais en finale il y aura de bonnes équipes et ça fera des matches en plus. On préfère jouer que s'entraîner."
 
 
François-Pierre Guénette (attaquant des Dragons de Rouen)
 
"C’est sûr que l’on est très heureux. C’est une belle victoire d’équipe où tout le monde a contribué. On a fait un gros match pendant soixante minutes et c’est ce que l’on voulait : la première place et la finale. C’était un bon week-end de hockey. L’adversaire nous a proposé une très belle opposition ce soir. On joue pour disputer ce genre de matches avec de l’enjeu. Il n’y a pas de frustration à gagner seulement par un but à zéro. On a eu des occasions et il y avait un bon gardien en face. On a un calendrier chargé mais on joue toutes les coupes pour les gagner. C’est bien d’être toujours présent en Coupe d’Europe pour l’image du hockey français. L’équipe de France va assez bien ces dernières années, ça fait de la bonne publicité."
 
 
Antonin Manavian (défenseur des Dragons de Rouen)
 
"On a vraiment fait un bon match défensivement, notamment à quatre contre cinq. Danny (Sabourin) a aussi fait un gros match et nous a beaucoup aidé. C’est vrai que l’on a été surpris de l’intensité des Biélorusses, car ce n’est pas dans leurs habitudes de jouer comme ça. Ils ont joué plutôt avec un style nord-américain en envoyant le palet au fond et en mettant des mises en échec. Fabrice (Lhenry) nous avait dit de jouer jusqu’au bout et d’essayer de rapporter le maximum de points pour aller en finale. C’est bon pour la confiance et ça fait plaisir aux supporters, on avait vraiment à cœur de remporter ces trois matches ici. Maintenant on jouera cette finale pour la gagner."
 
 
Léo Guillemain (défenseur des Dragons de Rouen)
 
"Même s’il n’y a pas eu beaucoup de buts, c’était une belle opposition et on a bien su tenir en infériorité. Sur le but j’ai eu une bonne passe de Loïc Lampérier en entrée de zone et François-Pierre Guénette et Yorick Treille ont bien fait le travail en masquant le gardien. J’ai su prendre ma chance et ça a payé. Ça fait toujours plaisir d’inscrire le but de la victoire, mais on a eu d’autres occasions aussi. Ils étaient bien en place défensivement, c’était difficile de les prendre à revers. En infériorité on a bien su bloquer les tirs et les jeunes ont fait un gros travail et se sont bien sacrifiés. On va jouer beaucoup de matches en étant toujours en lice sur tous les tableaux, mais on va pouvoir récupérer avec des séances de cryothérapie."
 
 
© 2020 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...