trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 


Ligue Magnus
Hockey sur glace - Grenoble: verdict du CNOSF
 
Le CNOSF a rendu son verdict dans le recours de Grenoble sur le titre de Champion de France 2021
 
La rdaction/sj
Post par Hockey Hebdo le 05/04/2021 11:14
Suite à la décision d'attribuer le titre de champion de France au premier du classement de la saison régulière, le club de Grenoble a déposé un recours auprès du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) pour contester cette décision et organiser des play-offs.
Ce recours auprès le CNOSF était motivé après une analyse légale de la situation et des décisions prises dans la saison.
Lors du live des Brûleurs de Loups pour le match Grenoble-Rouen, le président s'est exprimé devant les joueurs dans les vestiaires (voir la vidéo ci-dessous, montez le son). Le son est tout juste audible, mais il annonce que le CNOSF a tranché en faveur de Grenoble : le titre de champion de France ne peut pas être attribué au premier de la saison régulière.
Pour l'heure, ni le club de Grenoble ni la fédération n'ont communiqué officiellement.

A noter que le CNOSF est régulièrement saisi par des clubs de hockey sur glace pour contester une non validation dans un championnat ou pour un litige sur un match, comme récemment avec Bordeaux (validation en Magnus), Mont-Blanc (match contre Marseille), Lyon (invalidation en Magnus et rétrogradation en D3) et Brest (interdiction de jouer les play-offs invalidée par le CNOSF). Les conclusions du CNOSF sont (à priori) toujours acceptées par les deux parties (club et FFHG).
Qu'en sera t'il cette fois avec le recours du club des Brûleurs de Loups ? Si l'une des deux parties venait à rejeter la décision, il appartiendrait au club de Grenoble de poursuivre devant un tribunal.

La qualification pour la CHL 2020-21 ayant été attribué à Grenoble (en tant que champion 2019 ou au bénéfice de la première place de la saison régulière ?), Grenoble va t'il pour autant récupérer le sésame pour la Coupe d'Europe ? 

Extrait du déroulement de la procédure sur le site du CNOSF :
PROPOSITION DE CONCILIATION
Le conciliateur doit la notifier aux parties, autant que possible, dans le mois qui suit la date de la réception de la saisine.
Elle est un avis motivé en fait et en droit, qui préconise les mesures qui paraissent les plus adéquates pour envisager de mettre un terme définitif au litige. Ces mesures sont souvent fonction de ce que dicte l’équité sportive.
A compter de sa notification, cette proposition est applicable et s’impose immédiatement aux parties. Pour refuser les mesures proposées, les parties disposent, à compter de la notification de la proposition de conciliation, d’un délai de 15 jours. A défaut d’opposition régulièrement notifiée, dans les formes prévues à l’article R.141-23 du Code du sport, à la fois au CNOSF et à l’autre partie, dans ces délais, les mesures proposées sont réputées acceptées et deviennent exécutoires.
En cas d’opposition de l’une ou des deux parties, la décision litigieuse retrouve sa force exécutoire et le requérant peut saisir le tribunal compétent dans les délais et formes prévus par la loi.
 


passage à 3h19
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
.
 
Ractions sur la news
 
StephLions69 a critle 10/04/2021 17:09  
Le hockey perd chaque fois oui mais la faute qui ? Selon moi l'actuelle fdration coutumire des dcisions litigieuses, ubuesques et infondes faon Prince tout puissant. Que ces gens s'en aillent et a ne pourra qu'aller mieux, en tous cas pas pire.
Lionel a critle 06/04/2021 14:42  
Qui va gagner ? Qui va perdre : le hockey comme toujours !!!
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte whlen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...