trueanal.org
 
Accueil   Editorial   Liens   Stages et Tournois   Boutique   Petites annonces   Partenaires   Nos flash infos  fb  twitter   RSS
 
 
Hockey sur glace - Jeux olympiques
JO : Russie - République Tchèque
 
Tournoi olympique, Tour préliminaire masculin. Groupe B
 
Vancouver, Hockey Hebdo Hugues BOLLOCH le 22/02/2010 à 00:26
   Russie - Rep. Tchèque  
4 - 2 

(1-1, 1-1, 2-1)

Gros enjeu pour ce dernier match du groupe entre les tchèques et les russes. Revanchards après leur défaite face à la Slovaquie, les coéquipiers d’Ovechkin, double MVP de NHL, devaient gagner pour s’assurer de la première place et éviter un 1/8ème de finale mardi.

Gardiens de but :

Russie : Evgeni Nabokov
République tchèque : Tomas Vokoun

1er tiers temps – Domination russe

Le premier tiers temps disputé sur un rythme élevé et avec beaucoup d’engagement allait tenir toutes ses promesses. Le palet circulait rapidement d’un but à l’autre, les tchèques exerçaient un pressing constant aux 2 extrémités de la patinoire qui gênait la relance russe. La première grosse occasion était pour Fleischman qui reprenait un rebond suite à un tir de la bleue, mais Nabokov repoussait la tentative de l’attaquant tchèque. La réponse russe ne tardait pas et Gonchar à son tour testait la solidité de Vokoun, puis Fedorov interceptait et partait en break mais trouvait encore Vokoun face à lui. Le danger venait sur des actions individuelles et Krejci slalomait dans la défense russe avant de se heurter à Nabokov (8’05). Les russes se voient offrir une première supériorité numérique sur laquelle ils ne peuvent s’extirper du pressing tchèque et seul Nikulin d’un tir de la bleue déviée par un défenseur donnait des sueurs froides à Vokoun (12’40.) Mais il ne faut pas offrir trop d’opportunité à l’équipe russe et lorsque Jagr est à son tour envoyé dans les geôles de Vancouver juste après l’expiration de la première pénalité, les russes ne vont pas laisser passer leur chance. Bien servi par Malkin, Gonchar tente sa chance depuis la bleue, Vokoun repousse, Ovechkin et Datsyuk se battent pour récupérer le rebond, le palet revient finalement à Malkin sur la droite et son tir sans angle trompe Vokoun en train de se replacer (1-0 à 15’13’’ ; Malkin ass Datsyuk et Ovechkin à 5 vs 4.) Les tchèques vont à leur tour profiter d’une double supériorité pour revenir. Alors que Korneyev est déjà en prison, Fedorov se rend coupable d’une faute stupide au pressing et est à son tour pénalisé. Les tchèques s’installent et Kaberle maintient le palet en zone offensive, éliminant du même coup les 2 russes montés au pressing, le palet arrive dans la palette de Plekanec qui s’emmène le palet et décoche un missile croisé dans la lucarne de Nabokov (1-1 à 19’07 ; Plekanec ass Elias et Kaberle à 5 vs 3.)
Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Russie - République Tchèque
Photo : Laurent Lardière(archives)
T.Plekanec



Les hommes de Bykov ont dominé la première période, se créant de nombreuses occasions sur la cage de Vokoun. Mais en termes d’engagement et d’envie, les tchèques n’ont rien à leur envier. Les pénalités ont joué un rôle important face à deux équipes assez proches.

Tirs cadré : Russie 12 – République Tchèque 5







2ème tiers temps – Le physique russe

Après une première occasion de Havlat annihilée par Nabokov (20’32’’), les russes reprennent leur pression sur le but de Vokoun. Pas encore relevé après avoir repoussé un tir de la bleue, le portier des Florida Panthers est tout heureux de voir la reprise du revers de Semin passer à coté (21’15.) Les Russes se voient offrir une nouvelle situation de power play, Kovalchuk et Gonchar tentent leur chance depuis la bleue, mais Vokoun est chaud. Il le montre encore face à Semin bien servi par Malkin (27’56) et face à Grebeshkov sur un tir de loin (29’51). La pression russe se traduit aussi dans les contacts qui sont de plus en plus appuyés, Ovechkin et Malkin n’étant pas les derniers à payer de leur personne. Evoluant à leur tour en supériorité, les tchèques ont du mal à s’organiser et seuls 2 tirs non cadrés de Kaberle inquiètent le gardien de San Jose. Les russes qui pressent également sur toute la longueur de la glace vont être récompensés de leurs efforts par leur trio 100% KHL. Radulov en zone offensive résiste à défenseur, glisse le palet à Kozlov dos au but qui réussi à lancer ras de glace en se retournant pour tromper Vokoun (2-1 à 34’34 ; Kozlov ass Radulov et Federov.) Une minute plus tard, les tchèques vont se procurer une énorme occasion suite à un tir lointain qui tape la balustrade et revient heurter les patins de Nabokov. Le palet se dirige très lentement vers la ligne, Jagr ne peut l’accélérer, et à quelques millimètres de la ligne, Markov et Nabokov parviennent à geler la rondelle alors que pas moins de 5 joueurs sont allongés dans la zone du gardien russe (15’47.) Le palet finira par franchir la ligne mais après le coup de sifflet de l’arbitre. En fin de tiers, les tchèques vont bénéficier de 2 supériorités sans pouvoir conclure malgré une bonne circulation du palet. Mais ni Kaberle, ni Elias ne peuvent tromper Nabokov. La 2ème pénalité est appelée suite à une charge dans le dos impressionnante de Radulov sur Krejci, le tchèque retombe sur la jambe de Zynoviev qui sort en boitant.

Les russes ont encore dominé la première partie du tiers. L’engagement physique est impressionnant et les tchèques se procurent aussi des situations très chaudes sur la cage de Nabokov. La solidité des deux gardiens et des défenses met pour l’instant en échec les attaquants.

Tirs cadré : Russie 7 – République Tchèque 9



3ème tiers temps – Les tchèques s’accrochent

Ovechkin est impressionnant dans ce match et le montre dès l’entame du dernier tiers en lançant sur Vokoun qui bloque bien sa tentative. Le travail de sape physique des russes continue et d’une charge Markov renvoie Cajanek au milieu de ses coéquipiers sur son banc. C’est grâce à cet impact que les russes vont faire le break. Suite à un « énorme » tampon de Ovechkin sur Jagr au milieu de la patinoire, les russes récupèrent le palet et partent en contre. Semin trouve Malkin d’une belle passe devant la cage et l’attaquant des Pinguins trompe Vokoun impuissant (3-1 à 41’49 ; Malkin ass. Semin et Tyutin.) Ovechkin nous prouve qu’il sait allier le talent au physique en délivrant une merveille de passe en retrait mais le lancer est bloqué par Vokoun qui met en échec une nouvelle tentative de la star de Pittsburgh qui avait réalisé un superbe débordement. Jagr montre qu’il est également très motivé par ce match, et fait briller Nabokov qui repousse 2 tentatives de l’ex-joueur NHL (5’32 et 8’12). Malkin en contre inquiète encore Vokoun alors qu’à l’approche des 5 dernières minutes, les russes attendent leurs adversaires en zone neutre. Les tchèques lancent leurs dernières forces pour tenter de revenir et M. Michalek, bien que gêné par un défenseur, du revers tutoie la lucarne de Nabokov qui sort ensuite une belle mitaine sur un lancer de Z. Michalek (54’33.) Le suspens va être relancé suite à un superbe déboulé derrière la cage de Zidlicky qui trouve M. Michalek face au but, le joueur d’Ottawa trompe Nabokov bien gêné par Jagr posté devant lui (3-2 à 54’51 ; M. Michalek ass. Zidlicky et Blatak.) Les tchèques partent à l’assaut des buts de Nabokov pour tenter d’égaliser et Krejci en solitaire inquiète le gardien des Sharks (57’15). En contre les russes se montrent dangereux mais Vokoun veille. Le portier tchèque regagne son banc pour la dernière minute, mais à 6 joueurs les tchèques n’inquiètent plus Nabokov et c’est au contraire Datsyuk qui marque en cage vide dans les dernières secondes (4-2 à 59’48 ; Datsyuk ass. Malkin et Ovechkin.)

Photo hockey Jeux olympiques - Jeux olympiques - JO : Russie - République Tchèque
Photo : Laurent Lardière (archives)
La Russie en 1/4 finale




Tirs cadré : Russie 12 – République Tchèque 11


Match plein des russes très présents et impressionnants physiquement. Les hommes de Bykov ont su répondre présents pour ce match important pour la suite du tournoi et se qualifient directement pour les ¼ de finales. Ils devront faire attention à leur indiscipline qui aurait pu leur couter cher ce soir. Quel plaisir de voir évoluer le trio Ovechkin-Malkin-Semin !
Les tchèques ont d’abord tenu grâce à un bon Vokoun puis ont inquiété les russes. Dominés physiquement, ils ont du s’avouer vaincus et devront passer par un 1/8ème de finale.


Statistiques sur le match :
Tirs cadré : Russie 31 – République Tchèque 25

Feuille de match complète
 
 
© 2021 Hockeyhebdo.com - Reproduction totale ou partielle interdite sauf autorisation des auteurs.
 
Retour
 
 
Réactions sur l'article
 
 
Afin de poster un commentaire, identifiez-vous.

     

...Bitte wählen Sie Ihre Sprache... Choose your language in just one click... Choisissez votre langue, clic plus haut...